Comment rendre un bâtiment bien étanche à l’air ?

Lorsqu’on réalise un bâtiment à basse consommation, il est vraiment primordial de soigner l’étanchéité à l’air de l’enveloppe. Outre les pertes thermiques importantes (Jusqu’à 50% dans un bâtiment bien isolé) que les infiltrations d’air représentent, elles sont aussi sources d’inconfort ou de désordres :

  • Courants d’air froids désagréables
  • Inconfort acoustique
  • Qualité de l’air dégradée (Orifices de perméabilité non lavables)
  • Traces de salissures (zone froide = condensation = adhérence poussières)
  • Défaut de conservation du bâti (Moisissures)

50% des constructions BBC échouent le test d’étanchéité à l’air…

De plus, le label BBC impose une étanchéité à l’air (0.6 m3/h.m2) très bonne. Or il semblerait que près de 50% des constructions BBC en cours de certification échouent à ce test… Pourtant, rendre un bâtiment étanche à l’air, c’est possible !
Les principales sources d’infiltrations dans un bâtiment ordinaire sont :

  • Les menuiseries (41%)
  • Les passages des équipements électriques (38%)
  • Les trappes (12%)
  • La tuyauterie (7%)
  • La structure (2%)

Comment qualifier l’étanchéité à l’air d’un bâtiment ? Le test de la porte soufflante

Nous vous conseillons de faire un test à la porte soufflante en cours de chantier, dès réalisation du clos et couvert. De cette manière, on peut encore corriger les défauts éventuels (et il y en aura !)
Découvrez les solutions existantes pour réussir à coup sûr votre projet de construction ou rénovation à basse consommation notamment en termes de d’étanchéité à l’air!

Trackbacks Commentaires
  • Carbone 11 dit :

    Vous avez complétement raison : autant faire les tests le plus rapidement possible pour que les corrections éventuelles ne soit pas onéreuse, ni fastidieuse !!

Laisser un commentaire
*